Now Reading
Les matériaux de construction en force
0

Les matériaux de construction en force

by batiricinovembre 17, 2014

Pour donner un coup de fouet au business de ses membres, la FMC a convié une trentaine d’hommes d’affaires africains.

Les professionnels des matériaux de construction participent en masse à la 16e édition du Salon international du bâtiment (SIB), en cours au parc d’exposition de l’Office des foires et expositions de Casablanca (OFEC) jusqu’au dimanche 27 novembre. «Au total, nous représentons 70% des exposants du salon et 90% des exposants marocains», confirme Abdellatif Lakhlioui, directeur de la Fédération des matériaux de construction (FMC).

Ces derniers sont actifs dans plusieurs domaines, à savoir : la cimenterie, le plâtre, le béton, les granulats, la briqueterie, le marbre, les carreaux céramiques, le bois, le contrôle de conformité au laboratoire, l’innovation et la recherche-développement à travers les clusters, etc…Pour donner un coup de fouet au business de ses membres, la FMC a convié une trentaine d’hommes d’affaires en provenance de Côte d’Ivoire, du Mali, du Sénégal, du Cameroun, du Burkina Faso, d’Égypte, de Tunisie et d’Algérie à venir prendre part à la grand-messe du bâtiment. À cette occasion, des contacts B to B, qui ont démarré hier dans un espace aménagé au sein du salon, se poursuivront aujourd’hui et demain pour trouver des débouchés aux produits des uns et des autres et éventuellement nouer des relations de partenariat.

Selon Lakhlioui, «à partir de vendredi après-midi, nous avons prévu d’organiser des visites d’entreprises au profit des membres de la délégation africaine. Ce qui leur permettra de se rendre compte de visu des installations, des processus de production ainsi que des capacités réels de leurs éventuels futurs partenaires marocains». L’objectif de toutes ces initiatives est de booster les exportations de matériaux de construction vers les pays d’Afrique subsaharienne et plus particulièrement vers ceux d’Afrique de l’Ouest. Ce qui permettra également d’améliorer la compétitivité à l’import/export des filières du secteur, tournées vers l’international, un objectif qui est l’un des cinq enjeux-clés de l’écosystème des matériaux de construction.

Rappelons qu’à travers cet écosystème, les professionnels des matériaux de construction se sont engagés à l’horizon 2020 à investir 3,2 milliards DH, à créer 28.000 emplois et à porter le chiffre d’affaires du secteur à 10,1 MMDH, ce qui permettra de dégager une valeur ajoutée de 2,9 MMDH et de contribuer à hauteur de 4,8 MMDH à la balance des paiements.

What's your reaction?
Love It
0%
Interested
0%
About The Author
batirici

Leave a Response